Redémarrer Doel 3 et Tihange 2 serait "irresponsable"

21/02/13 à 07:56 - Mise à jour à 07:56

Source: Le Vif

Le redémarrage éventuel des réacteurs nucléaires de Doel 3 et Tihange 2, qui pourrait survenir fin mars à l'issue d'une série de tests, serait "irresponsable", a indiqué mercredi soir l'ancien directeur de l'organe allemand de contrôle des installations nucléaires et expert nucléaire, Dieter Majer, dans un communiqué.

Redémarrer Doel 3 et Tihange 2 serait "irresponsable"

© Belga

L'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) avait demandé que des tests complémentaires soient réalisés avant de prendre une décision finale sur un redémarrage des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2. Elle a approuvé le 7 février dernier le plan d'action de tests sur ces réacteurs présenté par Electrabel.

"Après une analyse approfondie de ce plan d'action par l'AFCN, BelV et AIB-Vinçotte, l'Agence confirme que les tests proposés sont suffisants pour répondre aux questions encore ouvertes et concernant la sécurité nucléaire", soulignait Electrabel, ajoutant que les tests devraient être terminés avant la fin mars.

Dans un communiqué diffusé mercredi soir, l'ancien directeur de l'organe allemand de contrôle des installations nucléaires, Dieter Majer, qualifie pour sa part le redémarrage éventuel des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 "d'irresponsable".

Dieter Majer cite plusieurs constats mentionnés dans les rapports sur les deux réacteurs, notamment le fait que l'origine des fissures et la structure des défaut ne peuvent pas être détectés, que la vérification de l'intégrité structurale de la cuve du réacteur ne tient pas compte des phénomènes de vieillissement accéléré de l'acier sous l'influence du stress thermique et du bombardement de neutrons et que la vérification de l'intégrité de la structure de la cuve du réacteur ne répond pas aux normes existantes.

Selon l'ancien directeur "tout cela donne à penser que les responsables sont d'avis que ces installations ne sont plus dans un état sûr."

En savoir plus sur:

Nos partenaires