Reconstitution à Tubize: le deuxième braqueur a refusé de collaborer

14/12/10 à 19:16 - Mise à jour à 19:16

Source: Le Vif

Le second braqueur de la bijouterie Olivet, Hassan Nassiri (21 ans), a refusé de collaborer lors de la reconstitution de l'attaque de la bijouterie mardi après-midi à Tubize, a indiqué le procureur du Roi de Nivelles, Jean-Claude Elslander, à l'issue de la reconstitution.

Reconstitution à Tubize: le deuxième braqueur a refusé de collaborer

© Belga

L'intéressé avait été amené sur place vers 13h30 mais il est reparti presque aussitôt. Hassan Nassiri et son complice Flavien, qui allait avoir 16 ans, avaient fait irruption munis d'une arme dans cette bijouterie le 4 décembre dernier vers 16h00. L'épouse et la fille du bijoutier avaient été menacées. Le bijoutier Paul Olivet, se trouvant à l'étage, avait été alerté par les cris. Il était alors descendu armé et avait tiré sur le plus jeune des braqueurs.

Au stade actuel de l'enquête, la légitime défense a été retenue par le juge d'instruction, le bijoutier ayant vu son épouse et sa fille en danger tout en se retrouvant face à un auteur. Tous les trois ont été amenés, à tour de rôle, sur place pour répéter les scènes de braquage.

"Cette reconstitution a permis de mieux se rendre compte de la géographie des lieux et de l'étroitesse des pièces. Par rapport aux déclarations, les observations restent constantes", a précisé le procureur du roi. La légitime défense devra toutefois être confirmée (ou non) par la suite en fonction de l'instruction par la chambre du conseil. Hassan Nassiri est, lui, sous mandat d'arrêt du chef de vol avec violence, en bande et avec arme.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires