RDC: un proche de l'opposant Katumbi condamné à trois ans de prison

30/08/16 à 23:22 - Mise à jour à 23:22

Source: Belga

(Belga) Huit Mulongo, un ancien collaborateur de Moïse Katumbi, candidat déclaré à la présidentielle en République démocratique du Congo, a été condamné mardi à trois ans de prison par un tribunal militaire de Lubumbashi, dans le sud-est du pays.

RDC: un proche de l'opposant Katumbi condamné à trois ans de prison

RDC: un proche de l'opposant Katumbi condamné à trois ans de prison © BELGA

Huit Mulongo a été condamné à trois ans de prison ferme à l'issue de deux mois de procès pour "détention illégale d'arme", a déclaré le président de cette Cour, le major Ghislain Kabeya. M. Mulongo a été arrêté le 26 avril à Lubumbashi, deuxième ville de la RDC, après une perquisition de son domicile par des agents de l'Agence nationale de renseignements (ANR) qui y ont saisi un "revolver", a expliqué son avocat Me Désiré Kasukula. "C'est un verdict de la honte", a-t-il déclaré, soutenant que M. Mulongo "avait l'autorisation de port d'arme depuis 1996". L'avocat a lié ces poursuites à l'appartenance politique de M. Mulongo qui a été directeur de cabinet de M. Katumbi, de 2007 à septembre 2015, avant que les deux hommes ne claquent la porte de la majorité présidentielle. Candidat déclaré à la présidentielle censée avoir lieu cette année, M. Katumbi a été a condamné en juin à trois ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière. Depuis, il séjourne à l'étranger, avec l'accord du parquet, mais les autorités ont promis de l'arrêter dès son retour au pays. Le climat politique est tendu en RDC où l'opposition soupçonne le président congolais Joseph Kabila de manoeuvrer pour reporter la présidentielle et ainsi rester en fonction, malgré l'interdiction constitutionnelle. Le 20 août, la commission électorale avait annoncé que le scrutin ne pouvait pas avoir lieu avant la fin de l'année. (Belga)

Nos partenaires