RDC: les enfants considérés comme issus des FDLR détenus illégalement

04/04/16 à 11:45 - Mise à jour à 11:45

Source: Belga

(Belga) L'armée congolaise détient illégalement au moins 29 enfants âgés de 15 à 17 ans dans de rudes conditions dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo (RDC), a dénoncé l'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW) dans un rapport publié lundi.

RDC: les enfants considérés comme issus des FDLR détenus illégalement

RDC: les enfants considérés comme issus des FDLR détenus illégalement © BELGA

Les autorités affirment que ces garçons étaient membres d'un groupe rebelle armé et les détiennent dans une prison militaire à Angenga (dans la nouvelle province de la Mongala), depuis leur capture dans l'est de la RDC dans la première moitié de 2015. HRW a constaté, lors d'une visite de cette prison en décembre 2015, que ni ces garçons ni les hommes adultes qui sont détenus avec eux n'ont été formellement accusés de crimes, et qu'ils n'avaient accès ni à des avocats ni à leurs familles. "Les détenus qui n'ont commis aucun crime devraient être remis en liberté sans tarder. Selon le droit international, les pays ont l'obligation de reconnaître la spécificité de la situation des enfants qui ont été recrutés ou utilisés dans un conflit armé. Les anciens enfants soldats devraient être réhabilités et réinsérés dans la société", souligne le rapport. "Les autorités congolaises devraient libérer immédiatement les enfants et les adultes détenus à la prison d'Angenga qui n'ont commis aucun crime et inculper les autres de manière équitable", a déclaré une chercheuse au sein de la division Afrique de HRW, Ida Sawyer, cité dans un communiqué. "Les enfants qui ont été des combattants rebelles devraient être réhabilités, et non pas jetés en prison et détenus indéfiniment", a-t-elle ajouté. (Belga)

Nos partenaires