Rassemblement d'Amnesty deux ans après la flagellation du Saoudien Raif Badawi

09/01/17 à 21:51 - Mise à jour à 21:53

Source: Belga

(Belga) Une cinquantaine de militants et de sympathisants d'Amnesty International se sont rassemblés, lundi à 18H00, devant l'ambassade d'Arabie Saoudite située avenue Franklin Roosesvelt à Ixelles pour marquer les deux ans passés depuis la flagellation du blogueur saoudien Raif Badawi. Cette mobilisation vise également à demander la libération de tous les prisonniers d'opinion en Arabie Saoudite.

Un oeil accompagné du message "Amnesty is watching you" a été projeté pendant environ 15 minutes sur la façade de l'ambassade pour signaler que la vigilance d'Amnesty ne s'essoufflera pas. Raif Badawi est le fondateur du forum en ligne "Les libéraux saoudiens" qui encourageait le débat sur les questions politiques et sociales. Il a été arrêté le 17 juin 2012 et condamné en appel le 7 mai 2014 pour avoir créé le forum et avoir insulté l'Islam à 10 ans d'emprisonnement, 1.000 coups de fouets et une amende d'environ 230.000 euros. Le 9 janvier 2015, il s'est vu administrer 50 premiers coups de bâton. Il vit depuis sous la menace de la reprise des séances de flagellation. Quelque 80.000 signatures ont été récoltées en Belgique. "L'énorme mobilisation du public en Belgique et dans le monde a sans doute contribué à suspendre cette horrible sentence", estime Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d'Amnesty International. "Il faut maintenir la pression pour que plus un seul coup de bâton ne lui soit infligé et qu'il soit libéré tout comme doivent l'être les nombreux prisonniers d'opinion injustement emprisonnés pour avoir exercé pacifiquement leur droit à la liberté d'expression. Certains, comme Raif, subissent de mauvais traitements et d'autres sont condamnés à mort, souvent à la suite de procès iniques". (Belga)

Nos partenaires