Rassemblement anti-migrants à Calais, des échauffourées et des interpellations

06/02/16 à 16:40 - Mise à jour à 16:40

Source: Belga

(Belga) Une vingtaine de personnes ont été interpellées samedi à Calais, dans le nord de la France, au cours d'un rassemblement hostile aux migrants à l'initiative du mouvement islamophobe Pegida, interdit par les autorités et marqué par quelques échauffourées, a-t-on appris de sources concordantes.

"Vers 12h30, des groupes ont commencé à circuler en centre ville, essentiellement de l'ultra droite de type néo-nazie", a déclaré à l'AFP Etienne Desplanques, un responsable de la préfecture du Pas-de-Calais (qui représente l'Etat dans la région). Vers 13h30, quelques échauffourées ont éclaté entre les forces de l'ordre, qui ont fait notamment usage de gaz lacrymogènes, et ces manifestants, qui ont scandé des slogans tels que "On est chez nous! ", "Etat dictateur", "migrants dehors" ou "journalistes collabos". Ils ont entonné l'hymne national et ont agité des drapeaux français, selon un correspondant de l'AFP présent sur place. Environ 3.700 migrants, venus majoritairement d'Afrique de l'Est, du Moyen-Orient et d'Afghanistan, vivent dans la "Jungle" de Calais, plus grand bidonville de France, dans l'espoir d'atteindre l'Angleterre. La population y est de plus en plus tendue avec les populations locales. "Nous avons procédé à des séries d'interpellations, en tout une vingtaine", a dit M. Desplanques, précisant que ce chiffre était susceptible d'évoluer. (Belga)

Nos partenaires