Rare rencontre entre les chefs militaires de l'Otan et russe en Azerbaïdjan

07/09/17 à 18:18 - Mise à jour à 18:20

Source: Belga

(Belga) Une rare rencontre entre hauts responsables militaires de l'Otan et russe s'est déroulée jeudi à Bakou, la capitale de l'Azerbaïdjan, à l'approche d'un important exercice militaire russo-bélarusse que l'Alliance atlantique surveillera "de très près" à sa frontière orientale, dans un climat de défiance mutuelle sans précédent depuis la fin de la Guerre froide.

Le président du Comité militaire de l'Otan, le haut responsable militaire allié, le général tchèque Petr Pavel, a rencontré le chef d'état-major russe, le général Valery Gerasimov, le 7 septembre à Bakou, a indiqué l'Alliance dans un communiqué. "Cette rencontre face à face démontre un clair intérêt mutuel à maintenir ouvertes les lignes de communications militaires, en accord avec la politique de l'Otan de transparence et de dialogue en cours au niveau politique avec la haute direction russe", a précisé l'Otan. Les deux généraux ont convenu de continuer à utiliser les lignes de communications militaires à l'avenir", ajoute le texte. Selon l'agence de presse russe Tass, citant le ministère de la Défense à Moscou, les échanges ont porté sur la sécurité internationale et l'exercice Zapad 2017 ("Ouest-2017"), qui doit avoir lieu au Bélarus et dans l'enclave russe de Kaliningrad du 14 au 20 septembre. D'après Moscou, le général Gerasimov a insisté sur la caractère "de routine et purement défensif" de Zapad, qui n'est dirigé contre aucun pays tiers. Quelque 12.700 militaires bélarusses et russes doivent participer à l'exercice "Zapad" qui démarre le 14 septembre, selon Moscou, mais la Lituanie et l'Estonie affirment qu'il mobilisera en fait 100.000 soldats. (Belga)

Nos partenaires