Rapt d'une hôtelière à Nice: six personnes inculpées

30/10/16 à 22:30 - Mise à jour à 22:33

Source: Belga

(Belga) Moins d'une semaine après l'enlèvement rocambolesque d'une riche hôtelière de la Riviera française, six personnes ont été mises en examen (inculpées) dimanche pour enlèvement, séquestration et extorsion.

Cinq d'entre elles ont été placées en détention provisoire et la sixième sous contrôle judiciaire, a précisé le parquet. Elles risquent toute la réclusion criminelle à perpétuité. Une septième personne, un policier à la retraite reconverti en détective privé qui aurait été informé du rapt mais n'aurait pas prévenu la police, a été mis en examen pour non empêchement de crime et placé sous contrôle judiciaire. Il encourt jusqu'à 5 ans d'emprisonnement. Le procureur de Nice, Jean-Michel Prêtre, a souligné dimanche lors d'une conférence de presse l'"impressionnant" récit que la vieille dame de 76 ans a fait de sa détention, pieds et poings liés, bouche fermée, et parfois yeux bandés. Mme Veyrac, dont la famille est propriétaire du Grand Hôtel à Cannes, un palace de la Croisette, et de La Réserve, un célèbre restaurant niçois, avait été enlevée lundi près de son domicile niçois dans des circonstances dignes d'une série télévisée. Elle s'apprêtait à monter à bord de son 4x4 noir quand des individus masqués l'avaient ceinturée et embarquée dans une fourgonnette sous l'?il médusé de témoins. Deux jours plus tard, elle avait été libérée grâce à la curiosité fortuite d'un voisin de l'endroit où stationnait le Kangoo blanc ayant servi à l'enlèvement. Elle avait été retrouvée allongée et entravée sur le plancher du véhicule. (Belga)

Nos partenaires