Rapport annuel des procureurs-généraux: La première priorité, "l'approche judiciaire des 'foreign fighters'"

20/06/16 à 18:38 - Mise à jour à 18:38

Source: Belga

(Belga) Le Collège des procureurs-généraux, compétent pour l'élaboration et la coordination de la politique pénale, place l'approche judiciaire des "foreign fighters" (terroristes de retour après avoir combattu à l'étranger) comme priorité numéro un. Les quatre autres phénomènes criminels prioritaires concernent la cybercriminalité, le trafic d'êtres humains, les violences intrafamiliales et sexuelles et la fraude financière.

Rapport annuel des procureurs-généraux: La première priorité, "l'approche judiciaire des 'foreign fighters'"

Rapport annuel des procureurs-généraux: La première priorité, "l'approche judiciaire des 'foreign fighters'" © BELGA

"Les attentats qui ont frappé notre pays le 22 mars dernier et les premiers résultats livrés par les enquêtes en cours montrent à quel point la problématique du terrorisme est importante. La lutte et la prévention contre le terrorisme et le radicalisme requièrent l'attention adéquate des différents niveaux de pouvoir", postule le rapport annuel du Collège des procureurs-généraux. "La note-cadre sécurité intégrale propose de combiner les politiques de prévention des entités fédérées, le plan d'action 'Radicalisme' et le plan en 12 points du gouvernement fédéral. Les deux plans cités accordent aussi une attention particulière au phénomène des 'foreign fighters'. Le ministère public peut apporter sa contribution à cette problématique dans le cadre de la politique de recherche et de poursuites." Le Collège des procureurs-généraux décrira dans une circulaire l'approche judiciaire des 'foreign terrorist fighters' et remaniera aussi la circulaire traitant de l'approche à apporter au terrorisme. De nouvelles directives s'ajouteront à propos des méthodes spéciales d'investigation telles l'observation et l'infiltration. (Belga)

Nos partenaires