Rail: 'un navetteur qui se rend le matin à Bruxelles arrive en retard trois fois par semaine'

06/12/13 à 07:40 - Mise à jour à 07:40

Source: Le Vif

La ponctualité des trains est dans une situation encore pire qu'imaginée, comme le confirment les chiffres de belate.be, un site internet reprenant les heures de départ et d'arrivées de tous les trains.

Rail: 'un navetteur qui se rend le matin à Bruxelles arrive en retard trois fois par semaine'

En moyenne, un navetteur qui se rend le matin à Bruxelles arrive ainsi trois fois par semaine en retard à son travail, tandis que celui qui rentre chez lui n'y est pas à l'heure la moitié du temps, apprend-on ce vendredi dans les colonnes du Het Nieuwsblad et De Standaard. Les deux quotidiens se basent sur les chiffres de belate.be, un site internet reprenant les heures de départ et d'arrivées de tous les trains dans notre pays et où les voyageurs peuvent calculer le montant d'indemnité pour retard auquel ils ont droit.

Infrabel avait annoncé il y a quelques jours que le taux de ponctualité des trains avait atteint 80% en octobre. D'après les chiffres de belate.be, il apparaît que 42% des trains circulant durant l'heure de pointe matinale depuis les grandes villes flamandes du pays arrivent à Bruxelles avec moins de 5 minutes de retard. Concernant les trajets retour vers ces mêmes villes à l'heure de pointe du soir, ce sont 51% des trains qui respectent les horaires annoncés.

"Ce sont les chiffres officiels de Railtime et donc des chemins de fer eux-mêmes. Ils savent très bien que (la situation) n'est pas bonne à Bruxelles", explique Christophe Echement, qui a lancé le site belate.be.

Les trains en retard arrivent avec un délai moyen d'environ 10 minutes le matin, contre 11,5 minutes le soir.

En savoir plus sur:

Nos partenaires