Quinze morts dans des frappes sur Idleb en Syrie

04/02/18 à 14:29 - Mise à jour à 14:31

Source: Belga

(Belga) Au moins quinze civils, dont huit enfants, sont morts dans la région syrienne d'Idleb, contrôlée par les rebelles, à la suite de frappes menées par le régime et la Russie, indique dimanche l'Observatoire Syrien des Droits de l'Homme (OSDH). Ces frappes constitueraient une riposte à la mort d'un pilote russe samedi, dont l'avion avait été abattu par un groupe armé rebelle.

Dans le détail, huit personnes ont été tuées par des missiles lancés depuis un navire de guerre russe stationné en mer Méditerranée sur la ville de Khan al-Subul, au nord-ouest de la province d'Idleb, ajoute l'OSDH. Sept autres personnes civils ont été tuées dans les frappes menées par des hélicoptères du régime sur la ville de Maasran. Un pilote russe a été tué samedi en Syrie après s'être parachuté en territoire rebelle à la suite de la destruction en vol de son avion, un Soukhoï SU-25, au cours d'une opération dans la région d'Idleb, a annoncé le ministère russe de la Défense. Les forces soutenant le régime, appuyées par leur allié russe, ont déclenché fin décembre une offensive pour reconquérir le sud-est de la province d'Idleb, la dernière qui échappe entièrement au pouvoir de Damas. (Belga)

Nos partenaires