Qui va présider la Chambre ?

29/06/14 à 19:25 - Mise à jour à 19:25

Source: Le Vif

La Chambre se réunit lundi en séance plénière pour valider les résultats des élections européennes, un acte qui doit permettre à la délégation belge des députées européens de rejoindre leurs collègues à Strasbourg pour la rentrée mardi. Mais avant de valider ce résultat, les députés de la Chambre doivent s'accorder sur la nomination du Bureau.

Qui va présider la Chambre ?

© Belga

L'actuel président de la Chambre André Flahaut (PS) est candidat à poursuivre au perchoir au moins provisoirement le temps que se poursuivent les difficiles négociations en vue de la mise sur pied d'une coalition fédérale. Mais le grand vainqueur des élections du 25 mai, la N-VA, revendique la fonction. Elle propose la candidature de Siegfried Bracke. Il n'a pas été possible ces derniers jours de réunir la conférence des présidents de l'assemble, officiellement pour des raisons d'agenda des différents groupes. Cette réunion aura lieu lundi à 11h30 avant la séance plénière. Dans les autres groupes politiques, on reste discret sur ce qui pourrait se décider lundi. Le CD&V trouverait logique qu'à partir du moment où la N-VA propose un candidat celui-ci soit choisi vu son statut de premier parti du pays. Rien ne filtre du côté des libéraux qui n'ont pas encore arrêté leur position. Mêlé aux négociations fédérales (l'informateur Charles Michel a repris la main) et partisan d'un gouvernement de centre-droit (il avait dit 'oui' à la note de l'informateur Bart De Wever), le MR reste discret. On ne sait si les libéraux proposeront leur candidat ou s'ils en soutiendront un autre, et le cas échéant, lequel. Il est difficile à ce stade de s'accorder sur ce type de désignations qui fait traditionnellement l'objet de l'accord de majorité. On constate d'ailleurs que les spéculations vont bon train pour d'autres fonctions habituellement visées par les négociations puisque des représentants du CD&V, du sp.a et de l'Open Vld ont souligné dimanche sur la VRT les qualités de la députée européenne Marianne Thyssen (CD&V) dont le nom revient comme possible Commissaire européenne belge.

L'Open Vld a toutefois précisé que Karel De Gucht restait l'homme idéal vu ses compétences actuelles. A la Chambre, faute d'accord préalable, Siegfried Bracke pourrait l'emporter vu la composition de l'assemblée qui penche plus à droite. Cette nouvelle présidence vaudrait jusqu'à la rentrée d'octobre mais il n'est pas certain qu'un gouvernement fédéral aura émergé d'ici l'automne. Siegfried Bracke pourrait alors être confirmé soit définitivement soit dans le cadre d'un scénario provisoire à plus long terme. Dans un communiqué, Ecolo-Groen a souligné dimanche qu'il déterminera son vote en fonction du profil du prochain président qui devra être "apte" et s'engager "à faire pleinement fonctionner l'assemblée et les différentes commissions dans les semaines et mois à venir". Selon les Verts, "l'étiquette politique n'est pas le plus important". Il se dit que les écologistes pourraient proposer lundi leur propre candidat.


Nos partenaires