Qui sont les petits nouveaux du gouvernement ?

07/12/11 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Source: Le Vif

Les visages qui composent le gouvernement Di Rupo 1er sont en bonne partie les mêmes que celui du précédent gouvernement, mais quelques nouvelles têtes font cependant leur apparition.

Qui sont les petits nouveaux du gouvernement ?

© Image Globe

John Crombez (sp.a), secrétaire d'État à la Lutte contre la fraude sociale et fiscale

Docteur en sciences économiques de l'université de Gand (UGent), cet Ostendais de 38 ans a notamment poursuivi un master en statistiques à Neufchâtel, en Suisse.

Collaborateur universitaire de l'UGent, il devient par la suite chef de cabinet d'un autre Ostendais, Johan Vande Lanotte, puis de Freya Van den Bossche.

Il se présente aux élections en 2009 en emmenant la liste de son parti pour la Flandre occidentale, et siège depuis 2009 au parlement flamand.

Sénateur de Communauté pendant plusieurs mois, il est l'actuel chef de groupe du sp.a au parlement flamand.

Maggie De Block (Open Vld), secrétaire d'État en charge de l'Asile et de la Migration, et de l'Intégration sociale

Cette femme de 49 ans, médecin généraliste de formation, est l'une des surprises du nouvel exécutif.

Née le 28 avril 1962 à Merchtem (Brabant flamand), Maggie De Block a poursuivi sa scolarité au lycée royal de Laeken (Bruxelles) avant de poursuivre des études de médecine à la VUB, où elle décrochera son titre de docteur en médecine en 1988.

Elle devient médecin généraliste reconnue en 1991, se forgeant une expérience qui lui servira dans son travail parlementaire en Commission des Affaires sociales de la Chambre, où elle est entrée en 1999.

Depuis 2010, Maggie De Block préside la Commission Infrastructures de la Chambre.

Monica De Coninck (sp.a), ministre de l'Emploi

Elle constitue la principale surprise du casting de l'exécutif Di Rupo Ier. Échevine des Affaires sociales et présidente du CPAS d'Anvers, elle est âgée de 55 ans et habite Ekeren.

Diplômée en sciences morales de l'université de Gand, Monica De Coninck a été longtemps professeure dans le secondaire.

En 1995, elle entre au cabinet du ministre flamand Leo Peeters au sein duquel elle travaille sur la politique des grandes villes. En 2000, elle devient chef de cabinet adjoint de Charles Picqué, alors ministre fédéral des grandes villes.

Après les élections communales de 2006, Monica De Coninck devient présidente du CPAS d'Anvers. Un an plus tard, elle hérite en plus de l'échevinat aux Affaires sociales.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires