Qui est Naji Habra, le nouveau recteur de l'université de Namur ?

08/01/18 à 13:40 - Mise à jour à 13:44
Du Le Vif/L'Express du 04/01/18

Issu d'une minorité chrétienne du Moyen-Orient, il sait ce que signifie cohabiter, sans mise sous tutelle d'aucune forme. Ça tombe bien : son institution ne s'oppose pas aux collaborations mais aspire à choisir elle-même ses alliances.

Namurois, Belge, Syrien, ingénieur civil en construction et en informatique, syriaque catholique et historien à ses heures : Naji Habra, 60 ans, est le nouveau recteur de l'université de Namur. De quel alambic a surgi ce personnage si naturellement élégant et complexe ? Des urnes. En mars dernier, il a été le premier recteur laïc élu au suffrage universel (53,5 %) de l'université (oubliées les Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix). Il s'inscrit dans une lignée de jésuites, le dernier recteur, Yves Poullet, n'en étant pas un mais néanmoins désigné par eux. Il aura besoin de toutes les ressources de son expérience de " minoritaire ", donc, de diplomate, pour défendre la place de Namur, sommée de se choisir un parrain et de ne point trop s'agrandir.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires