Qui est le demandeur d'asile ?

08/09/15 à 07:29 - Mise à jour à 10:46

Source: Belga

Contrairement aux idées reçues, la majorité des demandeurs d'asile ne sont pas des hommes isolés. Selon les chiffres de Fedasil, 50% des demandeurs constituent des familles et un sur trois serait même mineur.

Qui est le demandeur d'asile ?

© Belga

Près de la moitié des demandeurs d'asile actuellement accueillis en Belgique sont des familles, et un demandeur sur trois est mineur, d'après des chiffres de Fedasil que le quotidien De Morgen a pu consulter. A l'heure actuelle, 19.117 demandeurs d'asile sont accueillis sur le territoire belge. Cinq pour cent d'entre eux sont des mineurs non accompagnés, soit environ 1.000 enfants et jeunes qui nécessitent un accompagnement supplémentaire. Seuls 38% des demandeurs sont des hommes isolés, tandis qu'environ 50% des demandeurs constituent des familles.

En chiffres

• 50% des demandeurs sont des familles

• 1/3 est mineur

• 1.000 mineurs sont ici non accompagnés

• 38% sont des hommes isolés

"Ce qui n'est pas sans conséquence sur l'accueil puisqu'une famille a d'autres besoins que les personnes isolées. Des accueils individuels, comme des maisons ou des appartements, sont en effet plus adaptés que des centres collectifs où le rôle parental est moins présent" précise Els Keytsman, directrice de Vluchtelingenwerk Vlaanderen dans les colonnes du De Morgen et déplore la nette préférence du gouvernement pour les centres collectifs.

Hier Liesbeth Homans (N-VA) a fait savoir que, selon les pronostiques, 40.000 demandes d'asile devraient être introduites en Belgique cette année et que 80% devrait avoir un avis positif.

Dans le même temps, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, invite, avec son nouveau plan qui devrait être officiellement présenté mercredi, les États membres à se répartir 120.000 nouveaux réfugiés sur les deux prochaines années, dont 4.564 en Belgique. Le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, Theo Francken, s'est refusé à confirmer ce chiffre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires