Querelles au sein de l'Asean sur la mer de Chine méridionale

06/08/17 à 09:52 - Mise à jour à 09:53

Source: Belga

(Belga) Les pays du Sud-Est asiatique peinaient dimanche à Manille à trouver un compromis sur l'attitude à adopter face à Pékin sur ses revendications expansionnistes en mer de Chine méridionale, le Cambodge ferraillant dur pour le géant asiatique, ont rapporté des diplomates à l'AFP.

Les ministres des Affaires étrangères des dix pays de l'Association des nations du Sud-Est asiatique ne sont pas parvenus à publier comme prévu un communiqué conjoint à l'issue de leur rencontre samedi. Et de nouvelles négociations dimanche matin n'ont pas permis de débloquer la situation. Pékin revendique la quasi totalité de la mer de Chine méridionale, y compris près des côtes d'autres membres de cette organisation, le Vietnam, les Philippines, la Malaisie et Brunei. Pékin a renforcé ces dernières années sa présence dans cette mer stratégique en construisant des îlots artificiels susceptibles d'accueillir des bases militaires. Le Vietnam a réclamé que l'Asean durcisse le ton face à Pékin dans ce communiqué exprimant la préoccupation des membres face aux travaux entrepris par la Chine dans cette région disputée. Mais le Cambodge, l'un des principaux alliés de Pékin au sein de l'Asean, freine des quatre fers, selon des diplomates parties prenantes aux discussions de Manille. (Belga)

Nos partenaires