Quelque 730 personnes ont officiellement changé de sexe en Belgique depuis 1993

20/11/14 à 13:15 - Mise à jour à 13:13

Source: Belga

Entre janvier 1993 et juin 2014, soit sur l'espace de 21 ans et demi, 730 personnes ont officiellement changé de sexe en Belgique, indique jeudi l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes. Deux tiers de ces personnes sont nées hommes et ont voulu devenir femmes sur leurs papiers officiels, le dernier tiers effectuant l'opération dans l'autre sens.

Quelque 730 personnes ont officiellement changé de sexe en Belgique depuis 1993

/ © Reuters

Au cours de 2014, les changements de sexe de femme vers homme ont fortement augmenté dans la tranche d'âge des moins de 25 ans, note l'organisation: ils ont grimpé de 39% entre juin 2013 et juin 2014, alors que l'augmentation moyenne est de 13% dans les autres tranches d'âge. Les moins de 25 ans constituent d'ailleurs aujourd'hui la seule catégorie d'âge dans laquelle les changements de femme vers homme sont plus nombreux que l'inverse. Cette nouvelle donne a un impact non négligeable sur la moyenne d'âge générale à laquelle femmes et hommes effectuent un changement de sexe officiel: 33 ans pour celles qui deviennent hommes et 40 ans pour ceux qui demandent à être femmes. "Depuis l'entrée en vigueur de la loi de 2007 ayant fait du changement de sexe une formalité administrative, en moyenne chaque année, 29 hommes et 17 femmes ont fait officiellement adapter leur sexe", indique l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes.

A l'occasion du Transgender Remembrance Day, dédié annuellement le 20 novembre aux transgenres tués pour leur identité sexuelle, l'Institut souhaite par ailleurs mettre en lumière les difficultés et injustices encore rencontrées aujourd'hui par ces personnes. "En Belgique également, les personnes transgenres sont régulièrement victimes de discrimination et de violence", rappelle l'organisation. Celle-ci recommande dès lors au gouvernement de mettre en place un nouveau plan d'action de lutte contre les discriminations à l'encontre des personnes transgenres.

En savoir plus sur:

Nos partenaires