Quelque 60.000 personnes prennent part à la manifestation, selon les chiffres de la police

24/05/16 à 13:41 - Mise à jour à 15:21

Source: Belga

Quelque 60.000 personnes, selon les chiffres officiels de la police, composent le cortège de la manifestation nationale de mardi à Bruxelles. Les manifestants ont démarré mardi vers 11h30 de l'esplanade de la gare du Nord pour rejoindre la gare du Midi. Les trois syndicats demandent un retour à une "véritable concertation sociale".

Quelque 60.000 personnes prennent part à la manifestation, selon les chiffres de la police

© Belga

La queue du cortège se trouvait au niveau de la rue Neuve peu avant 12h30. "Non à la semaine des 45 heures", "pas touche à nos pensions", "non à la flexibilité" sont entre autres les messages brandis par les militants. "Nous voulons une politique qui ait du sens et des perspectives pour la population, or ce n'est pas le cas aujourd'hui", a déclaré à Belga Marie-Hélène Ska, secrétaire générale du syndicat chrétien CSC. "Le gouvernement fait sans cesse référence à la concertation sociale, mais il ne tient pas compte des arguments des syndicats et ne respecte pas la dignité des travailleurs", a de son côté souligné Marc Goblet. "Nous sommes dans la rue pour montrer qu'il y a des alternatives", a ajouté le secrétaire national du syndicat libéral CGSLB Olivier Valentin.

Le nombre de policiers déployés pour sécuriser la manifestation fédérale organisée en front commun mardi est similaire aux précédents rassemblements.

Les transports en commun étaient perturbés dans le pays mardi à la suite de la manifestation. A Bruxelles, seules les lignes de métro 1 et 5 circulent, à une fréquence de 10 minutes environ. Les bus 21, 29, 34, 46, 48, 53, 60, 66, 71, 78, 87, 89, 95 sont en circulation. Pour les trams, seules les lignes 3, 4, 7, 19, 25, 39, 51, 82, 92 et 94 sont exploitées, ainsi que le 81 entre gare du Midi et Marius Renard.

En Wallonie, l'impact était différent selon les provinces et les dépôts. A Liège, 23% des services du dépôt Liège-Verviers étaient assurés. La priorité était donnée à ligne 48, qui assure la liaison vers le campus universitaire du Sart-Tilman. Aucun bus ne circule pour les dépôts d'Omal, Rocourt, Oreye, tandis que 50% des bus du dépôt de Bassenge et 73% du dépôt d'Eupen sont sortis.

A Charleroi, seuls 12,4% des services bus et seuls 20% des services du métro sont assurés. Trente-qautre pour cent des bus roulent dans la province du Hainaut. Aucun des 90 conducteurs de bus des dépôts de Tournai et de Mouscron ne s'est rendu au travail mardi matin. Les provinces de Namur (66% des bus en circulation), du Luxembourg (73%) et du Brabant wallon (70%) sont moins perturbées.

En Flandre, les bus De Lijn étaient aussi perturbés, principalement ceux venant du Brabant flamand et qui rejoignent la capitale car ils doivent adapter leur trajet en fonction de la manifestation.

Les trains circulaient normalement. L

'impact de la manifestation sur les entreprises semble limité, assurent la Fédération des entreprises belges (FEB) et le Voka, l'organisation patronale flamande.

Huit personnes et deux policiers blessés

Environ huit personnes et deux agents de police ont été blessés après la manifestation fédérale organisée en front commun mardi à Bruxelles, a indiqué la police à Belga. Le nombre d'interpellations reste incertain.

Un des agents blessés est le commissaire Pierre Vandersmissen, responsable du maintien de l'ordre lors de manifestations. La police tente de repousser les émeutiers, notamment avec de l'eau. Une troisième autopompe est d'ailleurs arrivée sur place.

La police ferme les stations de métro Lemonnier et Porte de Hal par sécurité

La zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles a fermé lors de la manifestation fédérale mardi, aux environs de 13h30, les stations de métro Porte de Hal et Lemonnier pour des raisons de sécurité. Le tunnel de la Porte de Hal et le boulevard du Midi ont été fermés dans les deux sens, indique Bruxelles Mobilité sur le réseau social Twitter.

La police a dû intervenir vers 13h30 quand une dizaine de casseurs, dont des personnes masquées, ont perturbé la fin de la manifestation à la gare de Bruxelles-Midi. Le groupe a provoqué la police et leur a lancé différents objets dont des bouteilles et des pierres.

A la suite de ces interventions, la police a décidé de fermer les stations de métro toutes proches Porte de Hal et Lemonnier. Entre-temps, la zone autour de la gare centrale, de Cantersteen à Mont des Arts, a été rouverte à la circulation. Plus tôt, le boulevard du jardin botanique et la sortie Sainctelette du tunnel Léopold II en direction du Midi ont également été rouverts, précisent la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles et Bruxelles Mobilité sur Twitter.

En savoir plus sur:

Nos partenaires