Quelque 300 personnes ont participé au Nafter'work de Tout Autre Chose

07/03/16 à 19:50 - Mise à jour à 19:50

Source: Belga

(Belga) Le collectif citoyen Tout Autre Chose a organisé, lundi entre 17H00 et 19H00, à la gare de Bruxelles-Central, un "Nafter'work", c'est-à-dire un rassemblement festif et politique pour réclamer une autre SNCB avec les navetteurs.

Quelque 300 personnes ont participé au Nafter'work de Tout Autre Chose

Quelque 300 personnes ont participé au Nafter'work de Tout Autre Chose © BELGA

Environ 300 personnes ont participé à ce rassemblement. Un bar était installé devant la gare centrale et un DJ passait de la musique. Des calicots ont été distribués. Ils portaient divers slogans, parmi lesquels "C'est l'heure du bon sens" ou "Une toute autre SNCB est possible". Les organisateurs ont également distribué un faux journal Metro sur la mobilité et ont discuté avec les navetteurs de la question. Des syndicats et des cheminots se sont joints ponctuellement au rassemblement. "A partir du moment où on veut des trains à l'heure, en nombre et qu'on n'arrête pas de fermer les petites gares, il y a un problème à faire des coupes dans le budget de la SNCB", estime le coordinateur de l'action Martin Guérard. "Les navetteurs qui sont confrontés tous les jours aux retards et à la suppression de leurs gares ne croient pas dans le discours qui consiste à dire que la situation à la SNCB va s'améliorer alors que des coupes budgétaires à hauteur de 2,1 milliards d'euros sont en oeuvre". Il émet diverses justifications pour expliquer cette incohérence: "La SNCB est sacrifiée sur l'autel de l'austérité et des forces politiques aimeraient privatiser le service". Au total, Tout Autre Chose et son pendant néerlandophone Hart Boven Hard ont distribué durant la journée quelque 65.000 exemplaires du faux Metro dans différentes gares sur l'ensemble du territoire belge. (Belga)

Nos partenaires