Quelque 29 millions de véhicules dépassent les normes antipollution en Europe

19/09/16 à 10:36 - Mise à jour à 10:40

Source: Belga

(Belga) Tous les constructeurs automobiles dépassent les normes imposées par l'Union européenne en matière d'émissions d'oxyde d'azote (Euro 5 et Euro 6) pour les véhicules roulant au diesel, dévoile la Fédération européenne pour le transport et l'environnement (T&E) dans une nouvelle étude publiée lundi. Quelque 29 millions de voitures et de camionnettes sont concernées sur les routes européennes, dont près d'1,4 million en Belgique.

Quelque 29 millions de véhicules dépassent les normes antipollution en Europe

Quelque 29 millions de véhicules dépassent les normes antipollution en Europe © BELGA

Selon l'étude de T&E, qui a mesuré les émissions d'environ 230 modèles roulant au diesel, les résultats sont accablants pour tous les constructeurs automobiles. Plus de quatre véhicules sur cinq respectant la norme européenne d'émissions Euro 5 (180g/1.000 km) en laboratoire, et vendus entre 2010 et 2014, polluent trois fois plus que la limite autorisée dès qu'ils sont sur la route. Il en va de même pour deux tiers des véhicules Euro 6 (80g/1.000 kg), dont la plupart ont été mis sur le marché à partir de 2015. Du côté des constructeurs, pour les voitures respectant la norme Euro 5, c'est Renault qui décroche la palme d'or du plus polluant (dépassant la norme près de 8 fois), suivi par Land Rover, Hyundai et Opel/Vauxhall. Quant aux véhicules Euro 6, Fiat et Suzuki arrivent en tête, dépassant de 15 fois la limite autorisée d'oxyde d'azote. Renaut-Nissan (14 fois plus), les marques de General Motors Opel/Vauxhall (10 fois plus) et Volkswagen (deux fois plus) complètent le tableau. Au total, 29 millions de ces véhicules "sales" circulent sur les routes européennes, dont les plus nombreuses se trouvent en France (5.5 millions), en Allemagne (5,3 millions), au Royaume-Uni (4,3 millions), en Italie (3,1 millions), en Espagne (1,9 million) et en Belgique (1,38 million), selon T&E. "Un an après le scandale des moteurs diesel de VW, les constructeurs automobiles continuent à vendre des véhicules plus polluants que les normes autorisées avec la connivence des gouvernements européens. Il est urgent que les Etats membres défendent les intérêts de leurs citoyens", affirme le directeur de la section véhicules propres de T&E, Greg Archer, rappelant que les niveaux élevés d'oxyde d'azote en milieu urbain sont responsables de la mort prématurée de 72.000 personnes chaque année en Europe, dont 2.300 en Belgique. (Belga)

Nos partenaires