Quelque 150.000 manchots ont péri en Antarctique à cause d'un iceberg

14/02/16 à 03:19 - Mise à jour à 03:19

Source: Belga

(Belga) Environ 150.000 membres d'une colonie de manchots Adélie ont péri en Antarctique au cours des dernières années à cause de la dérive d'un iceberg qui les a privés d'accès à la mer, selon une étude publiée par la revue scientifique Antartic Science et relayée par le quotidien britannique The Guardian.

La colonie de sphéniscidés vivant dans la zone du Cap Denison a été privée de son accès habituel à la mer quand un iceberg à la dérive, "grand comme la ville de Rome", s'est rattaché au continent en 2010. Encerclés par la terre, les manchots ont alors dû s'acquitter de 60 km jusqu'à l'océan pour se nourrir. Ce voyage a eu un effet dévastateur sur la taille de la colonie qui ne devrait plus exister d'ici 20 ans, selon les scientifiques. (Belga)

Nos partenaires