Quel portefeuille pour Marianne Thyssen ?

05/09/14 à 12:00 - Mise à jour à 11:56

Source: Le Vif

Marianne Thyssen (CD&V) serait nominée au poste de commissaire aux Compétences, Jeunesse et multilinguisme, d'après un organigramme provisoire révélé par le site spécialisé Euractiv. Selon De Morgen, elle hériterait plutôt du portefeuille de la Concurrence.

Quel portefeuille pour Marianne Thyssen ?

© Image Globe

L'organigramme qui date du 2 septembre, donc avant l'élection de Marianne Thyssen, place le candidat belge au poste pour les Compétences, la jeunesse et le multilinguisme. Le site Euractiv, qui a révélé le document, fait remarquer que si c'est le cas il s'agirait là d'une sorte de punition puisque c'est l'un des postes le moins en vue. Le portefeuille du Commerce, présidé actuellement par le belge Karel De Gucht, passerait aux mains de l'allemand Günther Oettinger. C'était une demande de l'Allemagne puisque ce poste de choix aura la responsabilité de négocier le Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement avec les États-Unis.

D'autres sources indiquent qu'avec la nomination définitive de Mme. Thyssen, celle-ci obtiendrait plutôt le portefeuille de la Concurrence qui, toujours selon Euractiv, devait normalement être attribué au français Pierre Moscovici. Lors de son mandat au parlement européen, la députée CD&V était membre de la commission économique, monétaire et de la politique industrielle, ainsi que de la commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs. Dans cette nouvelle législature, elle est vice-présidente de la commission des affaires économiques et monétaires.

Finalement, la nouvelle Commission comptera neuf femmes, autant que l'exécutif actuel. Jean-Claude Juncker avait promis aux pays qui nomineraient des femmes que celles-ci hériteraient des postes importants. Selon le document publié par Euractiv, des six nouveaux vice-présidents, trois sont des femmes, une de plus que la Commission en fonction. Parmi elles il y a Elżbieta Bieńkowska , la candidate polonaise, qui deviendrait commissaire du Budget et du contrôle financier, et la Slovène Alenka Bratu¨ek qui hériterait du Numérique et de l'Innovation. L'Italienne Federica Mogherini, désignée à la tête de la diplomatie européenne, vient compléter le trio.

Nos partenaires