Quatre personnes interpellées lors de la manifestation nationale remises en liberté

20/01/15 à 15:20 - Mise à jour à 15:19

Source: Belga

Quatre personnes interpellées jeudi dernier dans le cadre des violences commises lors de la manifestation nationale du 6 novembre, ont été remises en liberté sous conditions, a indiqué vendredi le parquet de Bruxelles, qui ignore encore s'il interjettera appel contre cette décision.

Quatre personnes interpellées lors de la manifestation nationale remises en liberté

Manifestations du 6 novembre 2014 © Belga Image

Les quatre personnes remises en liberté avaient été interpellées jeudi dernier et placées sous mandat d'arrêt. Toutes avaient été inculpées de rébellion avec la circonstance aggravante et port d'armes prohibées.

L'une d'entre elles avait également été inculpée pour coups et blessures volontaires sur agents de police avec préméditation et de destruction de véhicules. Deux autres avaient quant à elles également été inculpées de vol. Jeudi dernier, onze personnes soupçonnées de violences commises lors de la manifestation nationale du 6 novembre 2014, dont les quatre inculpées et remises en liberté, avaient été interpellées en Flandre (Anvers, Louvain et Flandre orientale) et en Wallonie (région liégeoise).

Parmi ces onze personnes, une est francophone et dix sont des dockers néerlandophones. Outre les quatre personnes remises en liberté, les sept autres recevront une citation. Les six francophones seront cités le 19 février 2015 devant la 60ème chambre correctionnelle du tribunal néerlandophone de première instance de Bruxelles. L

e francophone sera cité le 6 février 2015 devant la 50è chambre correctionnelle extraordinaire du tribunal francophone de première instance de Bruxelles.

Nos partenaires