Quatre nouvelles lettres de menaces rédigées en arabe, envoyées à Richard Fournaux

16/05/12 à 09:58 - Mise à jour à 09:58

Source: Le Vif

Le bourgmestre de Dinant, Richard Fournaux, a décidé de porter plainte contre X après avoir reçu quatre nouvelles lettres de menaces rédigées en arabe.

Quatre nouvelles lettres de menaces rédigées en arabe, envoyées à Richard Fournaux

© Image Globe

"Toutes ces lettres sont rédigées en arabe. Dans l'une d'elles, figurait la photo de Monsieur Camille Mantia (NdlR: ancien concessionnaire du casino de Dinant). J'ai demandé à un spécialiste de la langue arabe, professeur d'université, de me traduire ces lettres. Selon cette personne, l'auteur des lettres n'est pas une personne maîtrisant la langue arabe; il s'agit d'une succession de mots puisés via les dictionnaires de traduction présents sur certains sites Internet.

C'est ainsi que les successions de mots ne sont pas de véritables phrases. Toujours pour le spécialiste que j'ai contacté, il y a d'énormes possibilités pour que l'auteur des lettres ne soit donc pas lui-même une personne provenant de la culture arabe ou, en tout cas, ne la maîtrisant pas du tout."

Par contre, selon une autre traductrice provenant du centre Fedasil de Dinant et à qui le bourgmestre a soumis les courriers mentionnés, il s'agirait au contraire de phrases puisées dans le Coran venant d'une personne maîtrisant cet ouvrage.

Mercredi dernier, Richard Fournaux avait reçu une première lettre de menaces accompagnée de poudre de blanche, qui s'est finalement avérée non-toxique. Le texte, en arabe précisait ceci: "Celui qui est irrespectueux, il meurt".

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires