Quatre automobilistes sur dix n'utilisent pas le clignotant, selon une étude de Touring

17/03/16 à 02:30 - Mise à jour à 02:30

Source: Belga

(Belga) Quatre automobilistes sur dix n'utilisent pas le clignotant pour tourner dans une autre rue, alors que celui-ci est obligatoire lors d'un changement de direction, révèle jeudi l'association de mobilité Touring dans un communiqué. Sur autoroute, près de la moitié des conducteurs n'utilisent pas leur clignotant pour changer de bande ou sortir.

Pour les besoins de cette enquête, des agents de Touring se sont postés sur des ponts surplombant les autoroutes E411, E40 et E17 et le ring de Bruxelles et à des carrefours situés dans plusieurs grandes villes de Belgique. Selon Touring, "les observations sont extrêmement inquiétantes". "Nous avons ainsi suivi quelques conducteurs sur l'autoroute et apparemment certains d'entre eux n'utilisent jamais leurs clignotants et ce dans différentes conditions." Au niveau des carrefours, le record d'infractions a été enregistré à la jonction entre le boulevard Sylvain Dupuis et l'avenue de la Compétition à Anderlecht où quelque 75% des automobilistes n'ont pas utilisé le clignotant pour changer de direction. A Bruxelles, Liège et Anvers, une majorité des conducteurs n'utilise pas son clignotant, selon l'étude. Les meilleurs résultats ont été observés à Namur et surtout à Mons, seule ville belge avec moins de 20% d'infractions constatées. Touring plaide "pour le lancement de campagnes de sensibilisation comme réalisées aux Pays-Bas: via des panneaux énormes sur le bord des autoroutes, il est demandé aux conducteurs d'annoncer un changement de bande et du respect entre tous les usagers de la route", conclut le communiqué. (Belga)

Nos partenaires