"Quatre ambassadeurs nommés par le politique"

21/10/11 à 08:12 - Mise à jour à 08:12

Source: Le Vif

Quatre "hauts représentants" parallèles aux "délégués" de Wallonie-Bruxelles International et nommés par le politique ? La CSC dénonce, Rudy Demotte réplique.

"Quatre ambassadeurs nommés par le politique"

© Belga

Le syndicat chrétien CSC dénonce vendredi, dans Le Soir, un projet d'arrêté du gouvernement wallon créant une fonction de "haut représentant" parallèle aux "délégués" de Wallonie-Bruxelles International (WBI) en poste à l'étranger.

Ces hauts représentants, qui seraient quatre et ne seraient pas sélectionnés par concours, seront nommés en raison de circonstances "spécifiques", liées à une situation politique ou géopolitique ou en fonction de l'importance stratégique du poste.

Directement choisis par le politique, ils ouvrent la possibilité pour le gouvernement "d'offrir un poste à un ami, un ancien cabinettard", accuse Xavier Lorent (CSC-Services publics).

Chez le ministre-président wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, on s'en défend : "On veut pouvoir répondre à des besoins spécifiques, temporaires. Ces hauts représentants seront, comme en France, issus de la société civile et choisis pour une compétence spécifique. Ils apporteront ainsi une dynamique nouvelle."

Le cabinet Demotte rejette d'autant plus l'accusation de politisation que les délégués de WBI, eux, seront désormais sélectionnés par concours, ouvert à tous.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires