Quatorze jours de confinement pour le lanceur d'alerte Chelsea Manning

23/09/16 à 20:45 - Mise à jour à 20:47

Source: Belga

(Belga) Chelsea Manning, anciennement le lanceur d'alerte Bradley Manning, a été placée en isolement pendant quatorze jours pour tentative de suicide, révèle le journal britannique The Guardian vendredi.

Quatorze jours de confinement pour le lanceur d'alerte Chelsea Manning

Quatorze jours de confinement pour le lanceur d'alerte Chelsea Manning © BELGA

Lorsqu'il s'appelait encore Bradley, Manning a écopé d'une peine de 35 ans de prison en août 2013 pour avoir divulgué 700.000 documents confidentiels à WikiLeaks. Après une bataille juridique, elle a reçu l'autorisation de changer de prénom et de subir un traitement hormonal afin de changer d'apparence. Mi-septembre, la justice américaine a suspendu son traitement. En juillet, Chelsea Manning a tenté de mettre fin à ses jours. La commission disciplinaire de la prison de Fort Leavenworth, où elle purge sa peine, a décidé jeudi qu'elle serait placée en confinement durant quatorze jours, dont sept jours avec sursis. Selon The Guardian, Manning ne sait pas encore si elle va faire appel contre cet "isolement disciplinaire". La lanceuse d'alerte sait ce que cette peine signifie, car elle a déjà vécu neuf mois d'isolement lors de sa condamnation par la cour martiale. Le rapporteur spécial de l'Onu sur la torture, Juan Mendez, a accusé les autorités américaines d'infliger à Manning un traitement cruel, inhumain et dégradant. (Belga)

Nos partenaires