Quartier Européen: Un écran géant publicitaire piraté par des anti-TTIP

03/06/16 à 17:37 - Mise à jour à 19:50

Source: Le Vif

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un grand écran publicitaire de 15 mètres carrés placé aux pieds de la Commission Européenne a été piraté par des activistes anti-TTIP (Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement) déguisés en personnel de maintenance.

Quartier Européen: Un écran géant publicitaire piraté par des anti-TTIP

© PG

Partager

"TTIP GAME OVER, No more negociations, No more free-trade deals, It's time for action"

Voilà le message qu'ont pu découvrir les automobilistes empruntant la rue de la Loi ce matin. Dans la nuit de jeudi à vendredi, un grand écran publicitaire de 15 mètres carrés placé aux pieds de la Commission Européenne a en effet été piraté par sept activistes anti-TTIP (Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement) déguisés en personnel de maintenance.

Leur objectif était de dénoncer "le non-sens environnemental, social, économique et démocratique" que constitue à leurs yeux le TTIP. Le panneau affichait encore en fin d' après-midi le message appelant à la fin des négociations sur ce partenariat transatlantique critiqué par de plus en plus de partis politiques et de gouvernements européens.

"Ce mardi, Jean-Claude Juncker annonçait qu'il sera demandé aux pays membres de l'UE de reconfirmer, lors du sommet européen des 28 et 29 juin, le mandat de négociation portant sur le TTIP que ceux-ci ont accordé à la Commission Européenne au printemps 2013. Or, de plus en plus de partis politiques et de gouvernements européens critiquent cet accord et ouvrent enfin les yeux après des années de luttes et de protestations de la société civile contre ce partenariat transatlantique", a indiqué par voie de communiqué un activiste de "TTIP Game Over".

"Il est grand temps que la voix des citoyens et des citoyennes soit entendue dans les quartiers de la Commission européenne. Cette action, qui sera suivie d'autres, s'inscrit dans la vague de mobilisation citoyenne contre le TTIP qui depuis plusieurs années, dénonce les effets pervers de cet accord. Nous espérons que les États membres montreront enfin un peu de courage politique ces 28 et 29 juin pour rendre compte du mécontentement des citoyens européens à Monsieur Juncker et enfin, arrêtent les négociations pour le TTIP" , a-t-il conclu.

Nos partenaires