Quand les policiers dérapent sur Facebook

08/02/15 à 10:38 - Mise à jour à 10:38

Source: Belga

Deux dossiers disciplinaires à charge de policiers ont été ouverts par la hiérarchie pour violation du devoir de réserve en lien avec l'utilisation des réseaux sociaux et notamment Facebook.

Quand les policiers dérapent sur Facebook

/ © Belga

Selon le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA), ces dossiers ont été ouverts en 2012 et 2014 et se sont soldés par des mesures disciplinaires (un blâme ou une retenue de salaire), lit-on dans l'édition dominicale de La Dernière Heure.

Une enquête complète sur l'utilisation des médias sociaux par des policiers pour y publier des commentaires inappropriés serait en cours et viserait tous les services des polices fédérale et locale, selon le journal. Elle est menée par le Conseil de discipline de la police.

Jan Jambon n'estime actuellement pas nécessaire de réviser le code de déontologie policière, qui date de 2006 et ne traite pas la problématique des réseaux sociaux de façon spécifique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires