Pyongyang ordonne aux Sud-Coréens de quitter de suite la zone intercoréenne de Kaesong

11/02/16 à 09:55 - Mise à jour à 09:55

Source: Belga

(Belga) La Corée du Nord a ordonné jeudi à tous les Sud-Coréens de quitter immédiatement la zone industrielle intercoréenne de Kaesong et annoncé la saisie de tous les avoirs sud-coréens qui s'y trouvent.

Pyongyang ordonne aux Sud-Coréens de quitter de suite la zone intercoréenne de Kaesong

Pyongyang ordonne aux Sud-Coréens de quitter de suite la zone intercoréenne de Kaesong © BELGA

Cette annonce de la Commission pour la réunification pacifique de la Corée, qui s'occupe des questions intercoréennes, fait suite à la décision unilatérale de Séoul de fermer la zone afin de sanctionner le quatrième essai nucléaire nord-coréen et le tir dimanche d'une fusée à longue portée par Pyongyang. Dans un communiqué publié par l'agence officielle nord-coréenne KCNA, la Commission annonce qu'elle ferme Kaesong déclarée zone militaire. Toutes les communications militaires avec la Corée du Sud, y compris via le village frontalier de Panmunjom, principal canal de communication entre les deux Etats rivaux, sont interrompues, ajoute le communiqué, sans précision de durée. "Les forces ennemies sud-coréennes vont faire l'expérience du prix élevé et douloureux qu'elles doivent payer pour avoir fermé le complexe industriel de Kaesong". Tous les Sud-Coréens devaient avoir quitté la zone à 17H00 locales (08H30 GMT), munis uniquement de leurs effets personnels. "Nous saisissons tous les avoirs des entreprises sud-coréennes et sociétés alliées, y compris les machines, les matières premières et les biens", ajoute le texte. (Belga)

Nos partenaires