Pyongyang lie le sort de prisonniers américains aux "jacasseries" d'un ex-détenu

20/06/16 à 11:17 - Mise à jour à 11:17

Source: Belga

(Belga) La Corée du Nord a averti lundi qu'elle ne négocierait pas la libération de deux Américains détenus sur son sol tant que l'ex-prisonnier américain Kenneth Bae poursuivrait ses "jacasseries" sur son séjour dans les geôles du Nord.

Pyongyang lie le sort de prisonniers américains aux "jacasseries" d'un ex-détenu

Pyongyang lie le sort de prisonniers américains aux "jacasseries" d'un ex-détenu © BELGA

Missionnaire né en Corée du Sud, Kenneth Bae avait été arrêté fin 2012 en Corée du Nord, accusé d'"activités hostiles" et condamné en 2013 à 15 ans de travaux forcés. Il avait été libéré en novembre 2014 en même temps qu'un de ses compatriotes, Matthew Todd Miller, à l'issue d'une rare mission secrète menée à Pyongyang par le chef du renseignement américain James Clapper. Depuis sa libération, Kenneth Bae, 47 ans, a publié le récit de sa détention en Corée du Nord et annoncé son intention de lancer une fondation pour aider les Nord-Coréens faisant défection. "Tant que Kenneth Bae poursuivra ses jacasseries, il n'y aura aucune négociation sur les criminels américains", a affirmé l'agence publique KCNA. "Dans ce cas, les criminels américains présents dans notre pays ne remettront jamais le pied chez eux." Deux Américains sont actuellement détenus en Corée du Nord. Otto Warmbier, un étudiant de 21 ans, a été condamné en mars à 15 ans de travaux forcés pour avoir volé du matériel de propagande dans un hôtel de Pyongyang. En avril, le missionnaire américano-coréen Kim Dong-Chul, 62 ans, a écopé de dix ans de travaux forcés pour espionnage. Pyongyang s'est servi par le passé de la détention de ressortissants américains pour obtenir la visite de personnalités comme l'ancien président Bill Clinton. Les Etats-Unis n'ont aucune relation diplomatique ou consulaire avec la Corée du Nord. C'est l'ambassade de Suède à Pyongyang qui fournit des services consulaires limités aux ressortissants américains incarcérés en Corée du Nord. (Belga)

Nos partenaires