Puigdemont pourrait porter atteinte aux relations hispano-belges

08/02/18 à 16:48 - Mise à jour à 16:49

Source: Belga

(Belga) La présence en Belgique de l'indépendantiste Carles Puigdemont et sa volonté de diriger la région espagnole de Catalogne à distance pourrait à long terme causer du tort aux "relations amicales" entre l'Espagne et la Belgique, a déclaré jeudi à l'AFP le ministre espagnol des Affaires étrangères.

"En principe il peut vivre une vie normale en Belgique", vu qu'aucun mandat d'arrêt européen ne le vise, a déclaré Alfonso Dastis. "Nous ne considérons absolument pas que l'on permet des choses illégales en Belgique". Mais si la prétention de Carles Puigdemont "est de diriger la Catalogne à distance sans doute faudra-t-il à un moment se demander jusqu'à quel point cela peut se prolonger dans le temps sans que cela n'affecte les relations amicales de deux Etats partenaires", au sein de l'UE, a-t-il suggéré. "Il est certain qu'en termes politiques, cela n'est confortable ni pour le gouvernement espagnol ni pour le belge", a-t-il ajouté. Carles Puigdemont est parti en Belgique à peine quelques heures avant le déclenchement en Espagne de poursuites pénales le visant, pour "rébellion", "sédition" et malversation de fonds". A Bruxelles, il organise des conférences de presse, enregistre des allocutions télévisées sur les réseaux sociaux et tente de mobiliser l'Europe pour sa cause. En dépit de sa destitution par Madrid le 27 octobre, après que le parlement catalan avait proclamé l'indépendance, M. Puigdemont a été réélu député lors des élections régionales du 21 décembre. Sa liste est arrivée la première au sein du camp séparatiste et il entend diriger la région à distance, risquant d'être placé en détention s'il rentre en Espagne. Mais pour l'instant, les trois formations indépendantistes catalanes, qui détiennent une majorité des sièges au parlement régional, n'ont pas trouvé la manière de l'investir sans risquer des poursuites, la Cour constitutionnelle ayant prévenu qu'une investiture à distance ne serait pas légale. (Belga)

Nos partenaires