Olivier Mouton
Olivier Mouton
Journaliste politique au Vif/L'Express
Opinion

21/02/17 à 16:03 - Mise à jour à 17:24

Publifin: Un grand Guignol criminel pour la démocratie

La commission d'enquête du parlement sur Publifin tourne à la gaudriole en raison de l'état de santé d'André Gilles - et d'une "guindaille". Les pépés flingueurs se moquent du monde.

Cela donne envie de rire aux larmes. Ou de crier de colère. L'audition des trois principaux acteurs de Publifin, ce mardi en commission d'enquête parlementaire, a tourné à une parodie du grand Guignol. En raison de l'absence d'André Gilles (PS), tout d'abord, pour cause de maladie. Homme clé de toute l'affaire, le président des conseils d'administration de Publifin et de Nethys, et président du collège provincial liégeois, a présenté un certificat de maladie pour quinze jours. Mais selon Sud Presse, il aurait passé une journée de lundi "alcoolisée", notamment en compagnie de ses deux compères auditionnés ce mardi, le MR Georges Pire et le CDH Dominique Drion, avant d'assister en soirée à une réunion des aspirants policiers où il était dans un état "normal", selon certains. C'est dire combien le débat a tourné à un déball...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires