Publifin: le cdH demande la démission de M. Mottard

02/02/18 à 10:11 - Mise à jour à 10:13

Source: Belga

(Belga) Le cdH a réclamé vendredi la démission du président du conseil d'administration de Publifin Paul-Emile Mottard, en raison de la "rupture totale de confiance" existant désormais au sein du CA à la suite des dernières révélations parues dans la presse.

"Les administrateurs cdH au CA, Pierre Erler et Josly Piette, demanderont officiellement (cette) démission lors de la réunion d'urgence, demandée par le cdH, qui se tiendra ce vendredi à 15h00", indique le chef du groupe centriste au parlement wallon, Dimitri Fourny. La réunion doit notamment permettre de clarifier les positions prises par le CA, d'obtenir des précisions concernant la "falsification" du rapport et de prendre immédiatement toutes les mesures nécessaires pour modifier le fonctionnement des organes de décision, selon le cdH. Ecolo, qui comme le cdH siège dans l'opposition à la province de Liège, a lui aussi réclamé le départ de M. Mottard (PS) du groupe Publifin si son implication devait être avérée dans la modification du rapport. Au MR, le vice-président du CA Fabian Culot a lui aussi mis en cause M. Mottard, jugeant que son maintien à la présidence était en question, mais sans exiger son départ du groupe. Quant au PS, il avait réagi jeudi soir par la voix du chef de groupe au parlement wallon Pierre-Yves Dermagne, réclamant de sanctionner "celui ou celle qui a falsifié l'annexe". C'est dans cette annexe au second rapport trimestriel, envoyé par Publifin au gouvernement et au parlement wallons pour détailler l'état d'avancement dans la mise en oeuvre des recommandations de la commission d'enquête parlementaire, que le groupe demande pour Nethys une exception à la future règle qui imposera un plafond de 245.000 euros de rémunérations pour les dirigeants d'intercommunales et de leurs filiales. Cette demande a été dénoncée rapidement par plusieurs administrateurs, avant que Publifin ne rectifie le tir en reconnaissant que la formulation ne correspondait pas aux discussions du CA et que le groupe ne demandait pas cette exception. (Belga)

Nos partenaires