Psychomotricité non-reconnue: DéFI demande à la FWB de tirer la sonnette d'alarme

22/06/16 à 18:24 - Mise à jour à 18:24

Source: Belga

(Belga) DéFI dénonce fermement mercredi dans un communiqué la prise de position du gouvernement fédéral et de la ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block, de ne pas reconnaître la psychomotricité comme profession paramédicale, "décision basée sur une vision différente au nord et au sud du pays par rapport à ces formations et professions". Le parti amarante demande dès lors à la Fédération Wallonie-Bruxelles de se battre pour cette reconnaissance, "par tout moyen de droit dont la sonnette d'alarme".

Psychomotricité non-reconnue: DéFI demande à la FWB de tirer la sonnette d'alarme

Psychomotricité non-reconnue: DéFI demande à la FWB de tirer la sonnette d'alarme © BELGA

Mardi, le cabinet de Mme De Block confirmait à Belga la décision qui avait été prise, sur base d'un avis du Conseil national des Professions paramédicales, de ne pas reconnaître le diplôme de psychomotricité au titre de profession paramédicale. "Comme dans le dossier des quotas 'numerus clausus' en médecine, il est inadmissible que les intérêts de la FWB ne soient pas entendus par le fédéral. La procédure de la sonnette d'alarme ou tout autre moyen de droit et de négociation doivent être activés pour défendre les intérêts des diplômés et des étudiants en psychomotricité de la FWB, actuellement privés de toute perspective d'exercer le métier qu'ils ont choisi", précisent Caroline Persoons, cheffe de groupe DéFI au parlement de la FWB et Véronique Caprasse, députée fédérale. Et d'ajouter que cette reconnaissance "ne peut pas être balayée d'un coup par le gouvernement fédéral sur base d'un avis du Conseil national des Professions paramédicales composé de 2/3 de néerlandophones". (Belga)

Nos partenaires