Propos de Jan Jambon: un seul fait à Bruxelles, affirme Rudi Vervoort, qui dénonce l'amalgame

18/04/16 à 09:18 - Mise à jour à 09:18

Source: Belga

(Belga) Un seul fait correspondant aux propos controversés du ministre de l'Intérieur Jan Jambon a été enregistré par les services de police à Bruxelles, a affirmé lundi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS), qui dénonce dès lors un amalgame dans le chef de M. Jambon (N-VA).

"La police locale de Bruxelles-Ixelles a enregistré un fait concernant deux individus qui se sont retrouvés à proximité du domicile d'un des présumés terroristes et ont voulu faire la fête", a détaillé M. Vervoort à son arrivée à une réunion du comité de concertation, au Lambermont à Bruxelles. Ces deux individus ont immédiatement fait l'objet d'une arrestation administrative par les services de police, a ajouté M. Vervoort. "Il n'y a que ce fait-là qui a été porté à ma connaissance sur le territoire de Bruxelles", a-t-il souligné, faisant remarquer au passage qu'il avait obtenu ces explications au Conseil national de sécurité lorsque le sujet a été évoqué. "Si sur base d'un seul élément isolé, on en tire des généralités - c'est ce que j'appelle des amalgames -, je trouve qu'intellectuellement ce n'est pas très correct, ça ne facilite pas les choses, nous n'avons pas besoin de cela en ce moment", a commenté le chef du gouvernement bruxellois. M. Jambon avait jugé samedi dans le journal 'De Standaard' qu'"une partie significative de la communauté musulmane a dansé à l'occasion des attentats", évoquant notamment des jets de pierres contre la police lors de l'arrestation de Salah Abdeslam. (Belga)

Nos partenaires