Propos de Jan Jambon - Cette affaire appartient au passé, affirme le président de l'Exécutif des musulmans

20/04/16 à 15:11 - Mise à jour à 15:11

Source: Belga

(Belga) Le président de l'Exécutif des musulmans de Belgique, Salah Echallaoui, a estimé mercredi que la controverse sur les propos du ministre de l'Intérieur Jan Jambon concernant un soutien aux terroristes dans "une partie significative" de la communauté musulmane appartenait au passé.

"Je n'ai aucun conflit avec Jan Jambon", a déclaré M. Echallaoui, interrogé à l'issue d'une rencontre entre le Premier ministre Charles Michel et des représentants des cultes reconnus et de la laïcité. "Cette affaire appartient au passé", a-t-il ajouté, après que son organe eut condamné mardi les propos du ministre N-VA. "Nous nous sommes réunis ici pour travailler ensemble de manière constructive. Nous nous engageons tous pour vivre ensemble dans la paix et le respect des droits et de la démocratie", a-t-il ajouté. M. Echallaoui sollicitera toutefois une rencontre avec M. Jambon, "afin de pouvoir continuer à bien coopérer". (Belga)

Nos partenaires