Prolongation de Doel : le gouvernement est prêt à étudier toutes les pistes complémentaires

28/05/15 à 16:13 - Mise à jour à 16:13

Source: Belga

Le gouvernement fédéral est prêt à étudier toutes les pistes complémentaires à la prolongation des centrales de Doel 1 et 2 pour garantir la sécurité d'approvisionnement énergétique de la Belgique.

Prolongation de Doel : le gouvernement est prêt à étudier toutes les pistes complémentaires

© Belga

Le premier ministre Charles Michel s'est entretenu vendredi passé à ce sujet avec son collègue néerlandais, Mark Rutte, en marge d'une réunion européenne, a-t-il indiqué jeudi devant la Chambre.

L'opposition a interpellé M. Michel en séance plénière à la suite des incidents qui ont émaillé le parcours parlementaire du projet de loi de prolongation. Elle a regretté que le gouvernement ait suivi la voie du nucléaire sans étudier les solutions de rechange.

"Ce ne sont pas des pistes alternatives mais des pistes complémentaires qu'il faut trouver. Nous devons regarder toutes les pistes possibles", a déclaré M. Michel. Parmi les pistes évoquées, figure l'augmentation de la capacité d'interconnexion avec les pays voisins, en particulier les Pays Bas.

Des réunions techniques et ministérielles seront organisées "pour regarder toutes les options permettant de se renforcer mutuellement", a expliqué M. Michel. Le premier ministre s'est toutefois montré prudent. "Il n'y pas comme ça une capacité de 1.000 mégawatts qu'il suffit de faire glisser", a-t-il dit.

Le problème du calendrier devra aussi être pris en compte. Rien ne certifie qu'un accroissement de l'interconnexion puisse être opérationnel d'ici l'hiver.

En savoir plus sur:

Nos partenaires