Projet d'attentat déjoué en France: pas d'arme retrouvée après l'opération à Rotterdam

30/03/16 à 09:50 - Mise à jour à 09:50

Source: Belga

(Belga) Aucune arme et aucun explosif n'ont été retrouvés mercredi matin à la suite d'une opération policière menée dans une habitation à Rotterdam dans le cadre de l'enquête sur le projet d'attentat déjoué en France, a annoncé le ministère public. Les forces spéciales de la police néerlandaise ont perquisitionné un immeuble dans le quartier de Kralingen (sud-ouest), évacuant les occupants d'habitations voisines. Le ministère public avait déjà précisé plus tôt dans la nuit qu'aucune interpellation n'avait eu lieu.

Projet d'attentat déjoué en France: pas d'arme retrouvée après l'opération à Rotterdam

Projet d'attentat déjoué en France: pas d'arme retrouvée après l'opération à Rotterdam © BELGA

Dimanche, quatre personnes soupçonnées de préparer un attentat en France avaient été arrêtées dans le même quartier. Selon le parquet néerlandais, Anis B., l'une des personnes interpellées, est "impliqué dans une organisation criminelle liée à un projet terroriste". Il est entre autres soupçonné d'avoir été mandaté par l'organisation Etat islamique (EI) pour commettre un attentat en France avec Reda Kriket, un ex-braqueur arrêté jeudi en France. Lors de cette perquisition, la police néerlandaise avait saisi des munitions, de l'argent, de la drogue, des téléphones, des cartes SIM et des disques durs. Anis B. a comparu en personne mardi lors d'une audience à Amsterdam et s'est opposé à son extradition demandée par Paris. La justice a désormais 90 jours pour examiner la demande de la France. (Belga)

Nos partenaires