Producteurs laitiers : 15.000 litres de lait déversés sur un bâtiment de l'UE

26/11/12 à 14:02 - Mise à jour à 14:02

Source: Le Vif

Des producteurs laitiers venus de toute l'Europe pour dénoncer la situation "intenable" à laquelle fait face le secteur, ont arrosé de quelque 15.000 litres de lait la façade d'un bâtiment de l'Union européenne où se tient une réunion d'eurodéputés, place du Luxembourg à Bruxelles.

Producteurs laitiers : 15.000 litres de lait déversés sur un bâtiment de l'UE

© Image Globe

Les producteurs laitiers ont également arrosé les forces de police, qui ont répliqué à coups de matraque. Une dizaine de pneus ont également été incendiés par les manifestants non loin de l'entrée de la gare du Luxembourg.

800 tracteurs ont rallié Bruxelles

A l'appel de l'European Milk Board Office (EMB), les producteurs de lait belges et de quatorze autres pays européens manifestent lundi et mardi devant le Parlement européen. Afin de réclamer un prix de vente plus équitable du lait en Europe, plus de 2.000 producteurs laitiers sont venus faire entendre leur voix sur la place du Luxembourg, selon les organisateurs. Au total, 800 tracteurs sont entrés dans Bruxelles.

C'est dans un gigantesque concert de klaxons que plusieurs dizaines de tracteurs sont arrivés sur la place du Luxembourg, située en face du Parlement européen. Le reste des tracteurs étant rassemblés au parc du Cinquantenaire. "Aujourd'hui, de très nombreuses fédérations sont présentes: allemande, hollandaise, polonaise, française, espagnole, danoise, irlandaise" a commenté Anton Sidler, agriculteur normand et membre de l'EMB.

Pour Erwin Schöpges, président de la branche belge de l'EMB, "il est temps que l'union européenne défende les agriculteurs et les consommateurs, et non plus les gros industriels. C'est pour cela que nous sommes réunis à Bruxelles."

Les producteurs laitiers belges ont aussi fait le déplacement. "On ne sait vraiment plus s'en sortir. Nous sommes obligés de faire de l'élevage, nous ne pouvons pas nous diversifier. La terre n'est pas cultivable chez nous", ont expliqué Ghislain et Benoît, fermiers en région vierviétoise.

"En soirée, les agriculteurs pourront directement parler aux eurodéputés pour les sensibiliser aux problèmes du secteur lors d'un débat sous le chapiteau installé place du Luxembourg", a précisé M. Schöpges.

La police ferme quatre tunnels en direction du centre à Bruxelles La police de Bruxelles a fermé à la circulation quatre tunnels en direction du centre. Ces tunnels seront néanmoins ouverts aux tracteurs se rendant à l'action de protestation, indique Bruxelles Mobilité.

Les tunnels Reyers, Tervuren, Cinquantenaire et Loi sont fermés en direction du centre, fait savoir Bruxelles Mobilité. Le trafic est par ailleurs à nouveau normal sur l'E40 en provenance de Liège. Aucun autre gros embarras de circulation n'est à déplorer pour le reste.

Bruxelles Mobilité indique que des problèmes de circulation sont attendus pour 15h30 dans le quartier européen une fois que tous les tracteurs seront arrivés sur les lieux de l'action de protestation contre la baisse des prix du marché du lait.

Les éleveurs wallons bloquent le centre de distribution de Delhaize à Zellik Quelque 80 tracteurs de membres de la Fédération unie de groupements d'éleveurs et d'agriculteurs (FUGEA) bloquent depuis lundi midi le centre de distribution de Delhaize à Zellik, afin de revendiquer des prix rémunérateurs pour tous les éleveurs wallons.

Ce blocage s'inscrit dans le cadre des actions menées par l'European Milk Board (EMB) ces lundi 26 et mardi 27 novembre à Bruxelles. "L'objectif des producteurs des différents secteurs (laitier et viandeux) est de dénoncer les marges abusives de la grande distribution par rapport au revenu touché par l'éleveur et d'exiger une meilleure répartition des marges au sein de la chaîne alimentaire", explique la FUGEA.

Les éleveurs wallons ont décidé d'axer leur action sur Delhaize car ils estiment que la chaîne de supermarchés est celle qui fournit le moins d'efforts pour tenter de remédier à la situation catastrophique à laquelle doit faire face le secteur.

Plus tôt dans la matinée, des représentants de la FUGEA ont également rencontré des dirigeants de la laiterie Olympia à Herfelingen. La FUGEA a insisté sur la nécessité pour les éleveurs de travailler main dans la main avec les industries afin d'assurer un avenir durable au secteur.

Des centaines de producteurs laitiers protesteront lundi après-midi à Bruxelles contre la baisse des prix sur le marché du lait alors que les coûts de production continuent d'augmenter.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires