Procès Wesphael : pas de remise en question de l'enquête du parquet de Bruges

07/10/16 à 17:49 - Mise à jour à 17:48

Source: Belga

"Si nous devions enquêter pour déterminer si l'enquête a été correctement menée à chaque acquittement, nous aurions beaucoup de travail", a commenté le porte-parole du parquet général de Gand, Dominique Debrauwere au lendemain de l'acquittement de Bernard Wesphael.

Procès Wesphael : pas de remise en question de l'enquête du parquet de Bruges

© Belga

Le parquet ne commente pas le verdict en lui-même. "Le jury a pris une décision et il faut la respecter", selon le porte-parole. "Nous avons bien remarqué que plusieurs experts s'étaient placés en défenseurs des assises. Ni le parquet de Bruges, ni le parquet général de Gand n'ont dit que les affaires devaient être correctionnalisées. C'est le pouvoir législatif qui le décide, et nous appliquons la loi."

Le jury a pointé jeudi que "l'enquête et les éléments développés lors des débats ne permettent pas d'établir la culpabilité de Bernard Wesphael". Pour le parquet de Bruges, qui ne commente pas la décision populaire, "la défense est venue avec des experts, ainsi que le ministère public. Tous ont induit le doute. C'est comme ça que fonctionne le système."

"Doit-il y avoir une enquête sur la manière dont a été menée l'enquête et sur le parquet de Bruges ? Si nous devions enquêter pour déterminer si l'enquête a été correctement menée à chaque acquittement, nous aurions beaucoup de travail. Il y aura encore des acquittements, même devant les tribunaux correctionnels."

Nos partenaires