Procès Wesphael: l'avocat des parties civiles veut un huis clos pour diffuser l'audition de Victor

03/10/16 à 10:23 - Mise à jour à 10:24

Source: Belga

(Belga) Me Moureau, avocat des parties civiles au procès de Bernard Wesphael, a demandé lundi matin au président de la cour d'assises que l'audition vidéofilmée de Victor, le fils de la victime, soit diffusée à huis clos. Le procès est entré lundi dans sa troisième et dernière semaine.

Procès Wesphael: l'avocat des parties civiles veut un huis clos pour diffuser l'audition de Victor

Procès Wesphael: l'avocat des parties civiles veut un huis clos pour diffuser l'audition de Victor © BELGA

"Nous souhaitons que l'audition soit projetée", a indiqué Me Moureau dès le début de l'audience. "Mais nous souhaitons que cette projection ait lieu à huis clos." "Il y a un risque pour la sauvegarde de l'enfant. Nous rappelons qu'il a changé d'école, et qu'un médecin expert a indiqué dans son certificat qu'il essaie de se reconstruire. Une surmédiatisation créerait un risque pour cette reconstruction. Nous ne voulons pas que les médias s'emparent de cette audition et la commentent, voire la déforment. Cela aurait des effets néfastes sur l'enfant", a ajouté l'avocat. Il précise encore que lors de son audition par les enquêteurs, Victor vient d'apprendre quelques heures plus tôt "le décès brutal de sa maman", il est seul dans une pièce qui ressemble à une cellule et sans la présence de personnes de confiance. De plus, "il ne sait pas que Bernard Wesphael a été arrêté pour l'assassinat de sa mère, ce qui est important". L'avocat général n'est pas favorable à cette diffusion publique, mais il souligne que "les conditions légales ne sont pas réunies pour le huis clos". L'audience a ensuite été suspendue quelques minutes par le président. (Belga)

Nos partenaires