Procès Wesphael: compte-rendu d'une extraordinaire séance en présence de l'amant

29/09/16 à 07:28 - Mise à jour à 08:51

Source: Le Vif

Perversité et dégoût à la cour d'assises de Hainaut. L'amant de Véronique Pirotton déshabillé psychologiquement par le président de la cour d'assises, Philippe Morandini.

Extraordinaire séance à la cour d'assises de Hainaut. Il fallait crever l'abcès Oswald Decock, l'accusé absent de la chambre 602 de l'hôtel Mondo, omniprésent dans l'enroulement dramatique de la mort de Véronique Pirotton, que l'accusation attribue à son mari, l'ancien député wallon Bernard Wesphael.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires