Procès Bernard Wesphael - Me Mayence demande à la cour de mettre fin aux auditions des enquêteurs

27/09/16 à 16:45 - Mise à jour à 16:49

Source: Belga

(Belga) Me Jean-Philippe Mayence a demandé au président de la cour d'assises du Hainaut, qui juge Bernard Wesphael, de mettre fin aux auditions des enquêteurs, mardi après-midi. L'avocat avait précédemment relevé plusieurs erreurs dans la ligne du temps présentée par les enquêteurs mardi après-midi. L'audition d'un témoin qui n'a rien entendu le soir des faits, laquelle n'a pas fait l'objet d'un procès-verbal, a été la goutte qui a fait déborder le vase pour la défense.

Procès Bernard Wesphael - Me Mayence demande à la cour de mettre fin aux auditions des enquêteurs

Procès Bernard Wesphael - Me Mayence demande à la cour de mettre fin aux auditions des enquêteurs © BELGA

Le témoin, qui occupait la chambre 604 avec son épouse, a été entendu au petit matin du 1er novembre et il a raconté à un policier qu'il n'avait rien entendu, sauf des bruits de radio dans le couloir. Cet homme et son épouse étaient rentrés dans leur chambre entre 22h15 et 23h. Or, à 22h58, Bernard Wesphael descendait à la réception pour signaler le suicide de son épouse. Il prétend aussi qu'il venait de se réveiller. Me Mayence ajoute que ce témoin a dû passer devant la chambre 602 occupée par Bernard Wesphael et Véronique Pirotton car l'ascenseur se trouve devant la porte. L'avocat remarque aussi que d'autres personnes présentes dans l'hôtel ont signalé à la police qu'elles n'avaient rien entendu le soir du 31 octobre et que des procès-verbaux n'ont pas été rédigés. L'avocat de la défense a demandé au président de "mettre fin aux auditions des policiers" car la défense ne leur accorde plus aucune confiance. "Je ne crois plus rien", a déclaré l'avocat qui envisage de déposer des conclusions. (Belga)

Nos partenaires