Prisons : Farid Bamouhammad est-il devenu un prétexte pour faire grève ?

19/07/12 à 10:01 - Mise à jour à 10:01

Source: Le Vif

Depuis janvier 2006, Farid Bamouhammad a été transféré de prison à 33 reprises, indiquent les éditions de Sudpresse. Dans une interview accordée aux quotidiens, le détenu estime que les gardiens de prison l'utilisent comme prétexte pour entrer en grève.

Prisons : Farid Bamouhammad est-il devenu un prétexte pour faire grève ?

© Image Globe

La dernière condamnation du dénommé "Farid Le Fou" remonte à 2005 lorsqu'il prend en otage sa fille, le demi-frère de celle-ci, son ex-belle mère et son ex-belle soeur.

Il écope alors de neuf ans d'emprisonnement et est incarcéré à la prison de Saint-Gilles en janvier 2006. Il a ensuite été condamné à huit mois de prison pour avoir menacé un gardien avec un couteau en avril dernier, selon Sudpresse.

Au total, depuis 2006, il a été transféré à 33 reprises à Forest, Lantin, Tournai, Bruges, Andenne, Namur, Arlon, Verviers, Huy, Nivelles, Jamioulx et Louvain.

Farid Bamouhammad se dit convaincu du fait que les gardiens de prison et leurs syndicats l'utilisent pour faire grève et obtenir ce qu'ils demandent. "Je suis pris en otage. Regardez : cela se passait fort bien à Louvain avec une directrice très honnête. Elle m'avait pourtant dit au début que j'étais un cas difficile avec de gros dossiers. Et elle a donné un avis positif. Que s'est-il passé ? Ils ont fait grève et me voilà maintenant à Andenne. Les syndicats parlent de plus en plus... et les directeurs ont de moins en moins la parole", estime-t-il.

Le détenu a été transféré de la prison de Louvain vers celle d'Andenne lundi dernier. Il devrait ensuite rejoindre l'établissement pénitentiaire de Namur avant le 9 septembre prochain.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires