Priorité du FDF : l'élargissement de Bruxelles

04/02/11 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Le Vif

Olivier Maingain, président du FDF, a rappelé dans les journaux du groupe Sud Presse, vouloir négocier à propos de l'élargissement de Bruxelles.

Priorité du FDF : l'élargissement de Bruxelles

© Belga

"Ce sera mis sur la table, c'est en tête de mes priorités. D'ailleurs, tous les francophones s'y sont engagés à l'époque. C'est la garantie réelle d'assurer la stabilité au coeur du pays".
Selon le président du FDF, l'élargissement de Bruxelles doit être négocié avec les partis flamands, qui eux désirent la scission de BHV : "Je n'ai jamais dit aux Flamands de ne pas mettre sur la table leurs exigences, qui ne font pas plaisir aux francophones. C'est le principe de la négociation. Pourquoi les francophones devraient-ils s'abstenir de le faire ? Si je dis "non" à des revendications flamandes, il n'y a pas de négociation".

Olivier Maingain est déçu de voir que durant ces derniers temps les partis francophones ayant participé aux discussions institutionnelles "n'aient rien mis de très substantiel sur la table, qu'ils avaient limité leurs demandes à une réponse aux revendications flamandes".
Si de nouvelles négociations reprennent en compagnie des réformateurs, Olivier Maingain devrait en être. Il dit en effet avoir reçu des "assurances" du nouveau président du MR, Charles Michel, lui affirmant qu'il ferait partie de la délégation des réformateurs.

Il considère donc la mission dévolue à Didier Reynders comme "une chance qu'il faut saisir".

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires