Primaire de la droite en France - Les Français de Belgique ont majoritairement voté pour Alain Juppé

28/11/16 à 21:57 - Mise à jour à 22:01

Source: Belga

(Belga) Au second tour de la primaire de droite dimanche soir, les Français du Benelux ont donné 3.474 voix (51,8%) à Alain Juppé contre 3.233 (48,2%) à François Fillon, a annoncé lundi soir Hugues Parmentier, le président du comité de soutien d'Alain Juppé en Belgique. La préférence pour Alain Juppé est également très marquée en Belgique avec 51,5% des votes (2.457 voix contre 2.310). Aux Pays-Bas, elle atteint 58% avec 443 voix pour Alain Juppé contre 321 pour François Fillon. Seul le Luxembourg fait pencher la balance en faveur de François Fillon avec 602 votes (51,2%) pour ce dernier contre 574 pour Alain Juppé (48,8%).

Hugues Parmentier estime que le point d'inflexion majeur pour les Français du Benelux se situe sur la vision pour l'Europe: "Alain Juppé a un programme très clairement pro-européen, alors que François Fillon a des points de refondation dans son programme qui peuvent soulever des questions, c'est-à-dire qu'il est eurosceptique pour l'Europe des nations et dans le même temps il a un côté très fédéraliste. Il veut par exemple un organisation commune de l'Eurogroupe avec une mise en commun de l'impôt sur le revenu des personnes physiques." Il avance que le nombre significatif de votants pour Alain Juppé en Belgique pourrait être à lier avec le travail de terrain auprès des Français en dehors de Bruxelles. Anne Monseu-Ducarme, représentante du comité de soutien pour François Fillon en Belgique, concédait dimanche soir lors de la soirée pour visionner les résultats à Saint-Gilles que "les Français de l'étranger se situent en général plus au centre droit, mais cela n'empêche pas qu'il y ait un élan global pour François Fillon, à l'étranger comme en Belgique". Hugues Parmentier abonde dans son sens: "Autant Juppé était nettement en tête chez les Français de l'étranger au premier tour, autant au second il était minoritaire. Il a perdu dans 7 des 11 circonspections. Il a gagné au Benelux, en Amérique du Nord, au Maghreb et en Europe de l'est. Quand on arrive à un score de près de 52% quand la tendance nationale est à 33%, on peut dire qu'on est vraiment en Belgique dans un schéma de bastion juppéiste. Pour la prochaine législative pour l'élection du député des Français du Benelux, actuellement socialiste, il faudrait un candidat de centre droit, et pas trop à droite. Je rappelle qu'au premier tour Sarkozy n'avait fait que 7% au Benelux". (Belga)

Nos partenaires