Présidentielle française - L'ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron annonce sa candidature

16/11/16 à 11:32 - Mise à jour à 11:52

Source: Belga

(Belga) L'ancien ministre français de l'Economie Emmanuel Macron a annoncé mercredi matin, lors d'un discours à Bobigny, sa candidature à l'élection présidentielle de 2017, dénonçant un système bloqué par "les logiques politiciennes". Le fondateur du mouvement En marche! a confié placer celle-ci "sous le signe de l'espérance".

Présidentielle française - L'ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron annonce sa candidature

Présidentielle française - L'ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron annonce sa candidature © BELGA

Dans son discours, prononcé au Campus des métiers et de l'entreprise de Bobigny, une banlieue populaire du nord-est de Paris, Emmanuel Macron a dit "avoir vu de l'intérieur la vacuité de notre système politique". "J'ai mesuré ce qu'il en coûte de refuser les règles obsolètes d'un système clanique qui est devenu le principal obstacle à la transformation de notre pays", a-t-il poursuivi. "Notre système politique est bloqué", a insisté celui qui a démissionné du gouvernement en août après avoir fondé son propre mouvement, assurant que "les appareils politiques et les logiques politiciennes paralysent notre capacité à aller de l'avant". "Ce système, je le refuse", a-t-il ajouté en appelant à une "révolution démocratique profonde" au lieu de s'en tenir "aux recettes du siècle dernier". L'ancien ministre appelle dès lors à "sortir du statu quo" et à une "révolution démocratique" pour répondre aux défis d'une "ère nouvelle". Evoquant une France qui est "sortie du progrès", l'ancien ministre veut d'un pays "qui croit en sa chance, qui risque, qui espère". "Je veux libérer l'énergie de ceux qui peuvent et protéger les plus faibles", a-t-il lancé. "On ne construit rien de solide en laissant des millions de Français au bord du chemin", a encore affirmé M. Macron, ajoutant que "l'enjeu n'est pas de rassembler gauche ou droite, mais de rassembler les Français". Selon Emmanuel Macron, c'est par la jeunesse que le pays se redressera. (Belga)

Nos partenaires