Présidentielle aux Comores: 19 des 25 candidats exigent un recomptage des voix

25/02/16 à 18:26 - Mise à jour à 18:26

Source: Belga

(Belga) Dix-neuf des 25 candidats du premier tour de la présidentielle aux Comores ont contesté jeudi les résultats annoncés et exigé un recomptage des voix, menaçant d'entraver le second tour si leur demande n'était pas entendue.

Présidentielle aux Comores: 19 des 25 candidats exigent un recomptage des voix

Présidentielle aux Comores: 19 des 25 candidats exigent un recomptage des voix © BELGA

"Nous devons procéder à un nouveau recomptage des bulletins. Il n'y aura pas de second tour avant le recomptage des voix", a déclaré jeudi devant la presse Ibrahima Hissani, porte-parole des 19, dont fait partie l'un des trois candidats qualifiés pour le second tour, le colonel Azali Assoumani, ancien chef de l'Etat, arrivé en troisième position dimanche. La cible des 19 est clairement Mohamed Ali Soilihi, arrivé en tête dimanche avec 17,61% des voix. "Un seul candidat ne peut pas avoir raison contre tout le monde. Il a obtenu 17% des voix et nous nous totalisons les 83% restants", a martelé M. Hissani. Le second tour de la présidentielle est prévu le 10 avril. Dès l'annonce des résultats, le candidat arrivé en quatrième position, et donc éliminé du second tour, Fahmi Said Ibrahim, avait crié à la fraude. Plusieurs dizaines de ses partisans s'étaient rassemblés dans la soirée devant son QG du candidat pour contester les résultats, avant d'être dispersés par les forces de l'ordre. (Belga)

Nos partenaires