Présidentielle au Liberia: le second tour respectueux du processus électoral

26/12/17 à 15:27 - Mise à jour à 15:28

Source: Belga

(Belga) Le second tour de la présidentielle au Liberia se déroulait mardi dans le "respect du processus électoral" et de manière mieux organisée qu'au premier tour, mais la participation semble en baisse, selon les premières observations de l'Union européenne.

Les appels des deux finalistes, l'ex-star du football George Weah et le vice-président sortant, Joseph Boakai, pour que le scrutin se déroule pacifiquement ont été "entendus", a déclaré la députée européenne belge Maria Arena, qui dirige la mission d'observation de l'UE au Liberia. "Le message 'On respecte les règles' est passé auprès de la population, donc ça se passe de manière très respectueuse du processus électoral", et ce malgré la "période d'incertitude" liée aux contestations du résultat du premier tour et au report de sept semaines du second tour, a ajouté Mme Arena, interrogée à la mi-journée dans le bureau de vote de la Slipway Elementary School, dans le centre de Monrovia. Selon les éléments recueillis auprès des 81 observateurs de l'UE déployés sur l'ensemble du territoire, "le taux de participation semble être moins fort que pour le premier tour" le 10 octobre, a relevé la députée européenne. "On sent qu'il y a moins de files, moins d'attente. Certains nous disent que c'est un moment particulier, juste après Noël, donc on verra sans doute les personnes arriver plus tard dans la journée", a-t-elle ajouté. Les bureaux de vote, ouverts depuis 08H00 (GMT et locales), doivent fermer à 18H00. Alors que de longues files s'étaient formées le 10 octobre, leur absence cette fois est peut-être également dû à une meilleure préparation du scrutin. "Le personnel de la NEC (la Commission électorale nationale) a été mieux formé semble-t-il entre les deux tours. On a refait les mêmes bureaux avec les observateurs et on remarque que ça passe plus vite", a souligné Mme Arena. Les résultats du scrutin, qui marque la première transition démocratique depuis trois générations dans ce pays anglophone d'Afrique de l'Ouest, sont attendus dans les prochains jours. (Belga)

Nos partenaires